*

 

coronavirus chine 1 ConvertImageCela signifie que ces chiffres et leur répartition au sein de la structure de la Défense sont traités, soyons clairs, de manière anonyme – c’est-à-dire sans aucune référence aux noms et transmis au C2IC. Le C2IC collecte à son tour toutes les données dans un rapport qui pourra ensuite être exploité par les plus hautes autorités militaires, en temps et lieu utile, afin de pouvoir se faire une idée de l’impact du Coronavirus à la Défense.

Par ailleurs, en vue de la prévention et de la limitation de la propagation du virus au sein de la population de la Défense, la règle générale suivante est d’application : tout membre du personnel peut prévenir les autres membres de l’organisation d’un cas positif de contamination, SANS pour autant communiquer l’identité de la personne en question.

Les données personnelles et médicales d’un individu contaminé sont du ressort du « secret médical » et restent à ce titre une prérogative du service de la Médecine du travail. Le commandement local peut, en concertation avec la personne infectée, aider à retrouver les personnes avec qui elle a été en  contact, et ce, afin de pouvoir dans un deuxième temps les joindre, les informer et prévenir de la sorte une nouvelle propagation du virus. La Cellule AMT locale peut appuyer cette démarche.

Il est évident qu’autant le suivi que la procédure d’enregistrement décrits ci-dessus sont intégralement couverts par la protection de votre vie privée et le respect du secret médical.

 

 

Liste AMT

Mots-clés: syndicat,, militaire,, cgsp, brussels, médicale

Imprimer E-mail